Honda Odyssey 2018 : il faut savoir s’assumer

Dans le segment de marché des fourgonnettes, il y a en réalité deux catégories de véhicules. Il y a celle occupée exclusivement par la Dodge Grand Caravan, pour ceux qui ont un budget en-deçà de 35 000 $, et celle occupée par tous les autres modèles, soit la Toyota Sienna, la Kia Sedona, la Chrysler Pacifica et la Honda Odyssey. Cette dernière avait besoin de changements, car sa dernière refonte datait de 2011.

Au premier coup d’œil, ça ne paraît pas beaucoup, mais la Honda Odyssey 2018 a complètement changé de style, même si sa silhouette est très similaire à celle de l’ancienne génération. Dans l’habitacle, le tableau de bord est maintenant surplombé d’un gros écran de huit pouces au centre, servant à afficher diverses informations comme la consommation d’essence et les directives de la navigation par satellite.

Cette planche de bord est dominée également par un gros écran multimédia. Compatible avec Apple CarPlay et Android Auto, il s’agit d’une interface moderne, qui permet pas mal de connectivité. À l’arrière, pour les passagers, on retrouve sur certaines versions un écran de divertissement, essentiellement pour regarder des films. Tant que l’on y est, il faut souligner la générosité des places arrière, d’ailleurs les deuxième et troisième rangées permettent à des adultes de s’installer confortablement.

Les fourgonnettes sont souvent prisonnières de leur gabarit et de leur châssis. Elles sont aussi, la plupart du temps, ennuyeuses à conduire. Alors, autant les rendre le plus confortable possible, pour agrémenter l’expérience. Honda nous est arrivée en disant : « On a amélioré la conduite et la tenue de route, pour créer une fourgonnette sportive. » Ah bon.

Par sportive, on entend une nouvelle direction, une architecture similaire à celle des véhicules sportifs. On a aussi renforcé les suspensions et le châssis. Ça fonctionne? Malheureusement, non. La suspension est un peu trop ferme, dans la mesure où sur une mauvaise chaussée, le véhicule brasse trop. En virage, on sent une rigidité inédite, mais la nature du véhicule transparaît malgré tout.

Sous le capot, un nouveau V6 de 3,5 litres produit 280 chevaux, couplé à la boîte automatique à 9 rapports dans la plupart des déclinaisons. Toutefois, ce moteur est assorti d’une nouvelle boîte à 10 rapports sur la version Touring, bien meilleure, qui devrait éventuellement être disponible dans toutes les versions.

Débutant à 34 890 $ avant les frais de transport et de préparation, tout équipée à 50 290 $, la Honda Odyssey 2018 est un peu moins onéreuse que la Pacifica. Par contre, on se doit de dire que la transformation sportive ratée nous donne une fourgonnette moins raffinée que la Pacifica. Néanmoins, l’Odyssey demeure un bon choix, profitant d’une réputation de fiabilité, et surtout un choix qui garde une certaine valeur sur le marché de l’occasion.

Les meilleures alternatives

  1. Essais routiers Chrysler Pacifica hybride 2017 : une fourgonnette écolo
    4.5/5
    Après avoir lancé la nouvelle fourgonnette Pacifica plus tôt cette année, Fiat Chrysler Automobiles innove une fois de plus ce segment de marché avec une version… suite
  2. Essais routiers Chrysler Pacifica 2017 : luxe et aspect pratique réunis
    4.0/5
    C’est cette année que la Chrysler Town & Country tire sa révérence pour laisser place à la Pacifica 2017, une nouvelle fourgonnette destinée aux… suite
  3. Essais routiers Kia Sedona SXL+ 2015 : familiale suprême
    4.0/5
    Le plus gros véhicule de la marque coréenne bénéficie d'une refonte totale, et s'est amélioré considérablement. suite
  4. Essais routiers Toyota Sienna XLE Limited à TI 2014 : salon sur roues
    3.5/5
    Une fois de plus, je me retrouve derrière le volant d'une fourgonnette, plus ou moins l'ultime appareil d'émasculation. Pourtant, mes enfants veulent absolument que j'achète celle-là. suite