Mécanique de base

Voici un sommaire des éléments mécaniques qui agissent sur le comportement routier d’un véhicule.

Le cœur de l’engin
Au centre de chaque bolide à l’essai se trouve évidemment la motorisation. Qu’elle soit à plat, en V, en ligne (L), à l’arrière ou électrique, c’est elle qui transmet la puissance aux roues. Configurés pour un rendement optimal, certains moteurs restent néanmoins plus doux que d’autres. Plusieurs paramètres influencent l’efficacité du moteur, dont sa position, son entrée d’air et la programmation de son ordinateur de bord. 

Pour conserver un fonctionnement optimal et éviter un vieillissement prématuré, il est impératif de veiller à faire annuellement un nettoyage des injecteurs et vérifier l’usure des bougies. 

Changements de rapport
Outre les traditionnelles automatiques et manuelles, on trouve aujourd’hui des boîtes semi-automatiques, à variation continue (CVT) et à double embrayage. L’automatique et la semi-automatique (permettant de changer soi-même les rapports au moyen du levier ou des palettes au volant) procurent une grande facilité d’utilisation. La CVT propose sensiblement le même concept à l’exception qu’elle ne comporte qu’un seul rapport continuellement variable.

Autrefois choisie pour l’économie d’essence qu’elle procurait, la boîte manuelle est aujourd’hui davantage préférée par ceux qui recherchent une sensation de conduite plus sportive. Elle a perdu l’avantage d’être la plus économe car les boîtes automatiques les plus sophistiquées proposent 8 ou même 9 rapports.

La suspension mène le monde
Une suspension bien calibrée pallie généralement la plupart des défauts d’un véhicule. On peut équiper une voiture d’une suspension indépendante, multibras, à triangulation, à poutre de torsion ou pneumatique. Évidemment, plus le prix de la voiture monte, plus la conception de la suspension évolue et bénéficie de matériaux plus robustes. Peu dispendieuse, la poutre de torsion a également l’avantage d’éliminer les colonnes d’amortisseurs dans le coffre à bagages.

Sur une solide base
Ce qu’on ne voit que très rarement est probablement l’élément mécanique le plus important du véhicule, le châssis. Les camions utilisent un châssis en forme d’échelle composé de poutres en U reliées entre elles par de nombreux longerons d’acier soudés. La robustesse résultante est exceptionnelle, mais le poids et les dimensions limitent son utilisation sur les voitures de tourisme. C’est pourquoi chaque fabricant conçoit ses propres plates-formes monocoques, certaines étant évidemment plus rigides que d’autres. À cette rigidité, il faut ajouter une certaine flexibilité si l’on ne veut pas que la voiture se comporte comme un tank. 

Freinage efficace
Il est important de garder les freins en bon état puisqu’ils sont les seuls éléments qui permettent de ralentir et de stopper le véhicule. Les freins à disque sont plus efficaces, alors que ceux à tambour sont plus abordables. De nos jours, presque toutes les voitures sont munies d’un système antiblocage

On pourrait en dire long sur les éléments mécaniques d’une voiture. Chaque fabricant utilise les mêmes principes mais ils ne sont souvent pas appliqués de la même manière. Certaines pièces vieillissent mieux alors que d’autres sont très abordables. 

🛈 En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies telle que décrite dans notre Politique de confidentialité. ×